Follow by Email

lundi 27 juin 2011

NOUVELLE BENNE AU SMICTOM : PLUS GRANDE !




Les 37 délégués présents (sur 56 adhérents), réunis en assemblée générale à la salle des fêtes d’Auvillers-les-Forges, ont pu découvrir la nouvelle benne de collecte des ordures ménagères, stationnée devant la mairie. D’une capacité supérieure aux précédentes, 11.5 tonnes au lieu de 7 tonnes, elle permettra d’éviter les surcharges sur certaines tournées. En revanche, on sait déjà que l’empattement plus important risque de poser des problèmes d’accessibilité du camion dans certaines rues et notamment celles qui présentent de fortes pentes, dénivelés ou dévers. Mais chaque problème trouvant sa solution, cela ne devrait pas trop perturber le service.

La prévention de la production de déchets
On connaissait la prévention des risques professionnels ou encore la prévention routière…même dans les déchets on peut prévenir ! Prévenir leur production. La prévention, c’est toutes les actions  visant à déduire les quantités de déchets produits et leur nocivité. A 535 kg de déchets par habitant du SMICTOM en 2010 contre 220 kg en 1960, la prévention est nécessaire. Et, elle est profitable ! On sait, par exemple, que la limitation des sacs de caisse, le stop pub sur la boîte aux lettres et le compostage domestique peuvent réduire d’environ 105 kg la quantité annuelle produite par habitant. Et, il ne faut pas oublier que le déchet qui ne coûte rien est celui qu’on ne produit pas.

Aménagement des déchèteries
Progressivement, les déchèteries, pourtant réhabilitées en 2003 et 2004, devront subir des modifications afin d’augmenter les possibilités de tri ou améliorer celles existantes. En effet, encore trop de cartons se retrouvent dans le tout venant et les meubles, pour certains d’entre eux, peuvent avoir une deuxième vie avec Bell’Occas ou Emmaüs. Les délégués au SMICTOM ont ainsi décidé de procéder aux travaux et investissements nécessaires à ces aménagements. Les premières déchèteries concernées seront celles de Thin-le-Moutier et Pont d’Any.

Rapport annuel d’activité 2010
Comme chaque année, le SMICTOM a présenté son rapport annuel d’activités avec des indicateurs techniques (tonnages, ratios…) et financiers en € par an par habitant. L’élimination des déchets sur le SMICTOM qui comprend la collecte et le traitement des ordures ménagères, des différents déchets de déchèteries, des sacs de tri et son fonctionnement administratif a coûté 87 € par habitant en 2010 : 43 € pour les ordures ménagères, 28 € pour les déchèteries, 11 € pour la collecte sélective, le reste étant la cotisation annuelle à VALODEA et les actions de communication (animations dans les écoles, guide du compostage…).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire