Follow by Email

lundi 27 juin 2011

LE G.I.C. DE LA THIERACHE ARDENNAISE ENE ASSEMBLEE GENERALE




Depuis déjà 14 ans, le G.I.C. (Groupement d’Intérêt Cynégétique) de la Thiérache Ardennaise, présidé par Jacky Lelong de Champlin, œuvre pour améliorer les populations de gibier sauvage en prodiguant de multiples conseils aux chasseurs, par le biais du Technicien de la fédération départementale des chasseurs.
Ce groupement a tenu son assemblée générale vendredi dernier en soirée à la salle des fêtes d’Auvillers-les-Forges en présence d’un public nombreux parmi lequel : Benoît Huré, sénateur et président du Conseil général des Ardennes, Patrick Demorgny, conseiller général du canton de Rumigny, Daniel Schanen, maire d’Auvillers-les-Forges, Michel Hubert, Président de la fédération départementale des chasseurs des ardennes. Les G.I.C. des environs étaient également représentés.
En ouverture de séance, Alain Bardeau, trésorier, a présenté son rapport financier qui a été accepté à l’unanimité.
Le bureau a été renouvelé par tiers sortant. Deux nouveaux membre ont été élus : Thierry Gilbert et Audrey Claraz.
Le tarif des cotisations a été confirmé : 3,5 € par plan de chasse et 2,5 € par tranche de 100 ha.
Frédéric Baudet, technicien de la Fédération, a ensuite fait un exposé exhaustif s’appuyant sur les relevés des comptages, du piégeage, du déterrage, de l’agrainage et du travail des Lieutenants de louveterie. Il en ressort, par exemple, que 660 renards ont été éliminés cette année, toutes chasses confondues, sur l’ensemble des 41 communes du G.I.C….; CE qui a certainement sauvegardé quelques poulaillers !
A ce propos, si vous avez des victimes de Goupil, envoyez une déclaration de prédation au G.I.C. ou à la Fédération de chasse (03.24.59.85.20). Ceci afin de garder le renard dans la catégorie nuisibles et non gibier.
Ansi donc, l’année qui s’annonce devrait être une bonne année, le gibier n’a pas souffert des aléas climatiques du printemps. Les populations se portent, à priori, bien. Reste à quantifier les reproductions !
Enfin, une nouveauté pour les attributions cette année. Le G.I.C. a été découpé en 4 zones. Ceci permettra aux chasseurs de se concerter dans chaque groupe afin de définir des orientations, arrêter des objectifs en fonction des secteurs. Le fait d’examiner les plans de chasse de façon spécifique permettra une meilleure clarté dans les attributions.
En conclusion, les modes de chasse ont évolué; Le chasseur est devenu un gestionnaire.
Les responsables souhaitent que cette entreprise satisfasse le plus grand nombre de personnes, chasseurs ou non.
 
 
 
 
 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire